Vous êtes ici

Abdominoplastie

Suite à l’augmentation des actes de chirurgie bariatrique, l’abdominoplastie est devenue une des interventions les plus pratiquées par les chirurgiens plasticiens en France.
Antérieurement considéré comme une chirurgie lourde, la technique a énormément évolué ces dernières années. Surtout l’infiltration des muscles abdominaux avec un anesthésiant de longue durée a diminué considérablement la douleur post opératoire et a augmenté le confort des patients.

Indications

Cette intervention s’adresse essentiellement à des patients présentant une peau du ventre qui a perdu son élasticité et pour lesquelles une liposuccion du ventre isolée sera insuffisante.

Souvent il s’agit de femmes ayant eu des grossesses responsable d’un étirement excessif de la peau et des muscles de l’abdomen. Cela peut aussi concerner des anciens obèses après un amaigrissement important ou encore des personnes âgées avec un ventre flasque.

Geste opératoire

L’abdominoplastie consiste à retirer un excès de peau et de graisse dans la partie inférieure d’un abdomen fortement distendu. L’intervention se déroule sous anesthésie générale et dure environ 2h. Très souvent une liposuccion et une cure de diastasis (écartement des muscles grands droits) y sont associées. Cela permet de corriger le bombement du ventre et d’affiner la taille. La cicatrice est discrète et peut être facilement dissimulée sous le maillot de bain ou le slip.

Suites post opératoires

La durée d’hospitalisation est de 3 nuits.

Le lendemain de l’opération le chirurgien change le pansement. L’ablation des drains de Blake (en silicone souple) est quasiment indolore et se pratique au même moment. La cicatrice est couverte avec des pansements imperméables qui vont permettre au patient de prendre une douche et de prendre connaissance du résultat.

Une gaine post chirurgicale prise sur mesure avant l’opération, doit être portée pendant un mois jour et nuit et puis pendant encore un mois juste en journée. Elle diminue la douleur et le patient se sent maintenu. Les fils utilisés sont résorbables. Le temps de récupération est variable d’une personne à l’autre mais la reprise des activités peut être envisagée après environ trois semaines. (Dix jours pour conduire)

Les risques post opératoires sont rares (Sérome, hématome, infections, thrombose, embolie etc.).

Pour plus d’informations téléchargé les documents officiels de la SOFCPRE

Contenu modifié le 01/06/15