Vous êtes ici

Chirurgie des paupières

Avec l’âge les premiers signes de vieillissement se manifestent souvent autour des yeux. Un excédent de peau et des poches donnent un air fatigué et triste.

La chirurgie des paupières (blépharoplastie) consiste à corriger cet excès de peau et de graisse au niveau des paupières.

Après l’intervention le patient retrouve un regard plus frais.

Geste opératoire

L’intervention se pratique généralement en ambulatoire. Elle peut se faire sous anesthésie générale, ou sous anesthésie locale avec sédation. L’intervention dure environ une heure.

Au niveau de la paupière supérieure l’excédent cutané est reséqué en queue de hareng pour recréer le creux de l’œil. Parfois il est nécessaire de retirer en même temps des poches graisseuses. L’incision est parfaitement dissimulée dans le pli palpébral.

Au niveau de la paupière inférieure une fine lame de peau est enlevée pour retendre la peau de la paupière et si nécessaire les poches de graisse sont enlevées. L’incision est placée à ras des cils et cachée dans une ride naturelle.

Suites opératoires

Les suites opératoires sont simples et peu douloureuses. Le patient peut quitter la clinique sans pansement le jour même. Des lunettes de soleil peuvent sont à prévoir pour la sortie. A la maison le patient doit nettoyer les cicatrices deux fois par jour avec un antiseptique. Il est aussi conseillé d’appliquer un collyre qui contient des larmes artificielles trois fois par jour. Il faut compter deux semaines que les signes de l’intervention vont disparaissent. Cependant un léger œdème pourra encore persister. Dès que l’ablation des fils a été effectuée (entre le 5 et 7 jour post opératoire), le maquillage est autorisé.

Risques et complication

Les complications pour une blépharoplastie supérieur sont très rares.

L’intervention des paupières inferieures est plus délicate et parfois un ectropion (bâillement de la paupière) post opératoire peut apparaitre. Dans la plupart de cas il est lié à la rétraction cicatricielle et se corrige avec des massages.

Pour plus d’informations téléchargé les documents officiels de la SOFCPRE

Contenu modifié le 24/09/15